Marine au cœur de la France : un vrai discours social

Hier 3 Avril Marine Le Pen était en réunion publique, à La Bazoche-Gouet, au cœur de cette France rurale, oubliée de la classe politique mondaine et hors-sol. Devant plus de 900 personnes, elle a déroulé un vrai discours social, déclinant plusieurs des 144 engagements dont la défiscalisation des heures supplémentaires, l’augmentation du pouvoir d’achat et des pensions de retraites, le dégel du point d’indice de la fonction publique, l’augmentation du pouvoir d’achat pour les bas salaires.

C’est sous un chapiteau en bois, debout, dans une proximité d’une nation unifiée dans l’amour charnelle de la patrie, que Marine a fustigé les innombrables candidats du Système, Macron et Fillon en tête, les éternels représentants de la classe médiatique et des puissances d’argent, qui tous ensemble n’ont qu’un seul objectif : détruire un à un les piliers qui fondent notre nation, notre pays : la France.

Pendant plus d’une heure, Marine Le Pen a « parlé » à ce peuple de France, à ces travailleurs des champs et des villes, ces salariés victimes du stress et de la peur des délocalisations, ces fonctionnaires déconsidérés par un Etat ayant perdu toute autorité, ces infirmières et ces médecins qui se dévouent jusqu’au burn-out, ces paysans qui ne peuvent plus vivre … bref tout ceux qui se lèvent tôt le matin pour aller travailler et qui nourrit l’économie et la terre de ce pays.

Parce que nous n’en pouvons plus de payer sans cesse sans jamais rien recevoir, parce que nous voulons léguer à nos enfants un pays qui ne soit plus synonyme de chômage de masse, de déclassement et de désespérance social, parce que nous voulons qu’il fasse bon vivre en France, l’élection demain de Marine Le Pen à la Présidence de la République représente une formidable espérance pour les classes populaires et moyennes de France.

Laurent Bras,

Secrétaire Départemental Adjoint du FN41 et Secrétaire Général du cercle Front syndical

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *