L’Etat condamne le CEREMA à la mort économique

logo-ceremaNous vous avons déjà parlé du CEREMA, le Centre d’Etude et d’Expertises sur les Risques l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement (voir article en date du 24-07-2015), avec un laboratoire régional à Blois qui emploie 80 personnes. C’est un établissement public qui vient en appui à la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques portées par les services de l’État et les collectivités territoriales.

Un protocole d’accord avait été signé entre les syndicats et le ministère en 2012. Seulement voilà: les ministres ne respectent pas leur engagement. Voici les analyses de Force Ouvrière (voir tract ci-joint) sur les annonces faites lors de la réunion entre le cabinet du Ministère du Développement Durable et les organisations syndicales:

– promesse non tenue de l’administration relative au respect du maintien des moyens et des effectifs sur 2 ans,

– réduction drastique de la subvention et prévision sur le budget 2016: l’investissement est ridicule.

Le CEREMA est dans une situation économique critique, avec une volonté de destruction orchestrée par les pouvoirs publiques.

Une fois de plus, notre service publique à la française est sacrifié sur l’autel de l’ultra-libéralisme dicté par l’Union Européenne.

Laisser un commentaire